Actualités

Mare Vivu, nouveaux honneurs à Monaco pour la jeunesse corse engagée contre la pollution plastique

L’association de jeunes insulaires figure parmi les 9 pays récompensés pour leur combat contre la pollution plastique en Méditerranée. Pour la seconde fois.

S.A.S le Prince Albert II de Monaco aux côtés du cofondateur de l’association Mare Vivu

Grèce, Croatie, Espagne, Albanie, Monténégro, Tunisie, Malte, Chypre et France… les 9 pays lauréats du prestigieux appel à projet Beyond Plastic Med viennent d’être dévoilés à l’occasion de la Monaco Ocean Week, l’événement pour les océans organisé par le Palais Princier de Monaco.

Créé à l’initiative de la Fondation Prince Albert II de Monaco en partenariat avec la Fondation MAVA, Surfrider Europe Foundation, la Fondation Tara Océan et l’UICN, BeMed a pour objectif de lutter contre la pollution plastique en Méditerranée en travaillant aux côtés des acteurs de terrain.

Lauréats une première fois de l’appel à projet en 2019, les jeunes de Mare Vivu enfoncent le clou avec une seconde nomination, accordée à titre exceptionnel, pour leur projet expérimental de recyclage low-tech des déchets plastiques collectés sur le littoral. Un projet qui a fait tout récemment l’objet d’une inauguration officielle à Calvi, en présence de LL.AA.SS. le Prince Albert II et la Princesse Charlène de Monaco.

Du fait de la situation sanitaire, la cérémonie des lauréats s’est déroulée en visioconférence, retransmise en direct par la Principauté de Monaco. L’association Mare Vivu a même eu le privilège d’être paneliste à l’affiche de la prestigieuse conférence de presse de l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN).

Annonce des lauréats de l’appel à projet Beyond Plastic Med 2021 en direct du Palais princier de Monaco

Tout est parti d’un financement participatif pour construire des machines permettant de broyer puis recycler une partie des plastiques collectés et triés par les bénévoles durant la Mission CorSeaCare, l’expédition annuelle de l’association. En effet, ces plastiques « sauvages » qui se massent sur les plages sont exposés au soleil et aux organismes marins durant de nombreuses années voire décennies. Trop altérés par conséquent pour être valorisés par les filières de recyclage industrielles, ils viennent fatalement grossir la masse de déchets qui saturent les centres d’enfouissement de l’île.

Un premier objectif est donc de détourner de l’enfouissement un maximum de ces plastiques altérés en les transformant en nouveaux objets non jetables : pots de fleurs, trophées, objets décoratifs... Mais pas seulement ! Le projet est avant tout scientifique et pédagogique, à l’image de l’association Mare Vivu. En effet, les jeunes scientifiques veulent quantifier le taux de recyclabilité des plastiques collectés à l’échelle de tout le littoral insulaire, et ainsi démontrer que la vraie solution se situe en amont, en réduisant la production et mise sur le marché des plastiques à usage unique.

Le projet est dont éminemment pédagogique : expliquer quels sont les différents types de plastiques, montrer grâce aux machines comment fonctionne leur recyclage, et donner tous les tenants et aboutissants critiques (y compris les limites) du recyclage des plastiques.

Les plastiques sont broyés en paillettes, fondus puis remoulés pour donner forme à de nouveaux objets.

Dans le prolongement de cette dynamique méditerranéenne, Mare Vivu a été appelée à intégrer le projet CapiMed, un réseau de capitalisation qui fédère les principaux projets à impact mis en place dans les îles de Méditerranée. L’objectif : constituer une task force capable de co-construire des objectifs et mesures concrètes pour une prévention à long terme des plastiques en mer.

Bien déterminée à signifier l’engagement de la jeunesse corse dans la lutte contre la pollution plastique en Méditerranée, l’association ne pouvait pas espérer départ plus prometteur pour ce projet de recyclage local.

Le réseau des projets à impact contre la pollution plastique soutenus par BeMed depuis 2015

Pour en savoir plus sur le projet : https://fr.ulule.com/corseacare/

Crédits photo : Olmu Productions

Les médias en parlent

▶ Monaco Tribune : https://www.monaco-tribune.com/2021/04/la-nouvelle-generation-seul-espoir-des-oceans-face-a-la-crise-du-plastique/

▶ Corse-Matin : https://www.corsematin.com/articles/cap-corse-mare-vivu-honore-a-la-monaco-ocean-week-117143

▶ RCFM, Mare Latinu : https://www.francebleu.fr/emissions/mare-latinu/rcfm/mare-latinu-l-association-corse-mare-vivu-distinguee-a-monaco

Mare latinu : L’association corse Mare Vivu distinguée à Monaco.
L’association Mare Vivu a été retenue pour son action en Méditerranée sur les rejets plastiques et ses solutions de recyclage.
Author image

About Pierre-Ange Giudicelli

Cofondateur de Mare Vivu et enfant du Cap Corse, la mer m'accompagne depuis mon plus jeune âge. 💦
  • Pino